EN

Anna Eyler & Nicolas Lapointe, h3ll (2021)

Après avoir payé le péage du passeur (en cliquant sur la pièce), les passagers sur la rivière sont invités à naviguer dans le dialogue en cliquant n'importe où sur l'écran. Mais attention : le passeur se déplace à son propre rythme, il se peut donc que vous deviez attendre qu'il ait fini de réfléchir avant d'avancer. La patience est une vertu !

Entrer
+ Info
Info

h3ll

h3ll (2021) d'Anna Eyler et Nicolas Lapointe est un projet web interactif inspiré de l'histoire mythologique du fleuve Styx qui, dans la mythologie classique, forme la frontière entre les royaumes terrestre et infernal. Dans cette œuvre, le Styx agit comme un espace liminal entre le numérique et le physique. Le projet présente un dialogue fictif avec le passeur d'âmes, Charon. Souvent présenté comme un personnage maussade au cours de l'histoire, Charon adopte une attitude plus conviviale dans son état numérique, s’exprimant sur la mort numérique et l'espace virtuel avec pathos et humour à la fois. Le texte de h3ll est créé à l'aide d'un générateur de dialogues aléatoires et il déploie une esthétique inspirée des jeux vidéo des années 90 et du folklore de l'internet comme les mèmes, les GIFs et le langage SMS.

Biographie

Travaillant en sculpture et en nouveaux médias, Anna Eyler et Nicolas Lapointe maintiennent des pratiques artistiques indépendantes et collaboratives, ayant récemment obtenu leur diplôme du programme de maîtrise en sculpture et céramique de l'Université Concordia. Le duo a participé à des résidences avec Espace Projet (Montréal, 2015), Verticale (Laval, 2018) et le Bòlit : Centre d'Art Contemporani (Catalogne, 2019). Ils sont récipiendaires de bourses du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et lettres de Québec ainsi que de la Banque EQ. Parmi leurs récentes expositions collectives, citons le Festival HTMlles d'Ada X (Montréal, 2020), Place Publique à la Fonderie Darling (Montréal, 2020) et le Festival d'art numérique d'Athènes (Athènes, 2020). Parmi leurs récentes expositions à deux, citons void loop () à la Galerie d'art de l'hôtel de ville (Ottawa, 2018) et of the mountain and the ravine à la White Water Gallery (North Bay, 2020).

Lien(s):
http://www.aenl.net/
https://www.nicolaslapointe.com/